François Landrieu élu président de l'Académie de la Viande

Bernard Poulain devient président d'Honneur...

 Lire la suite

La Charte Privilège, gardienne du goût français

A l'heure où l'agriculture française traverse une crise majeure de son histoire, à l'heure où les enjeux économiques européens et les vicissitudes de la société de consommation détournent notre pays de son essence rurale, il semble urgent que la France retrouve sa vocation et ses racines paysannes.

 Lire la suite

J'Ă©tais alors comme fou, j'enrageais d'impatience

J'Ă©tais alors comme fou, j'enrageais d'impatience
J'attendais quelque chose, un miracle, une science
Je voulais t'écrire et sur le champ te répondre
Je maudissais la Poste, ses lenteurs hypocondres

François Landrieu
(Etienne Cussy)
Que notre Ă©crivain voyageur et gastronome des campagnes française du 19e siècle n'est-il nĂ© du temps du Net ! La Toile a changĂ© notre vie. Elle nous fait renouer avec la lenteur, la prĂ©cision, la saveur de l'Ă©criture, dĂ©sormais servies par l'instantanĂ©itĂ© de la transmission. Dans cet univers de l'ultra seconde, le blog s'est taillĂ© une nouvelle part bien Ă  lui. Très rapide, très souple, il est toujours aux aguets. Pour Charte Privilège, le blog est le cadre idĂ©al de dĂ©veloppement de ses services et de sa notoriĂ©tĂ©. C'est ici, de façon très innovante, que Charte Privilège va pouvoir dĂ©velopper pour partie la communication des productions partenaires de son rĂ©seau.
Vous l'avez compris, ce sera un moyen pour nous :
  • d'instaurer un dialogue direct entre les producteurs adhĂ©rents et le grand public, spontanĂ©ment et en toute transparence ;
  • de retrouver une convivialitĂ© dans la prĂ©sentation des marques et les productions ;
  • de faire dĂ©couvrir aux amateurs "blogueurs" les productions originales du rĂ©seau Charte Privilège, et les fidĂ©liser.
Ce site traduit notre volonté de mettre à la disposition du public, des producteurs, des produits et des filières qui nous sont associés une communication moderne, réactive, en toute transparence et en prise directe avec les courants sociétaux intimes de notre époque.
François Landrieu