Aujourd'hui fertiles, et reconnus pour la richesse et l'abondance de leur flore sauvage, les plateaux aveyronnais du Ségala et de l'Aubrac sont des pâturages généreux où évoluent et se développent d'importants troupeaux de moutons et de bovins.

A 580 mètres d'altitude, Requista capitale Européenne de la brebis, zone d'appellation de Roquefort, berceau de la race bovine Aubrac compte et détient des compétences d'éleveurs annimaliers aux grands savoir-faire traditionnels.

Gracieuse, docile, et reconnue pour ses qualitĂ©s bouchères, les vaches Aubrac et leurs croisements sont Ă©levĂ©es sur ce terroir au grĂ© des saisons entre vallĂ©es et plateaux. La finition Ă  rythme lent des boeufs et des gĂ©nisses est assurĂ©e par des spĂ©cialistes, soit sur les herbages d'altitudes autour des burons, ou Ă  l'Ă©table l'hiver. Le choix des animaux, la conduite de l'alimentation font appel Ă  de grandes compĂ©tences transmises de gĂ©nĂ©rations en gĂ©nĂ©rations de familles d'Ă©leveurs qui pĂ©rennisent ainsi : talent, sens de l'Ă©levage, et connaissance de la viande de qualitĂ© sur pied.

C'est le défit permanent relevé chaque jour avec succès par la famille SUDRIES du Bourguet à Réquista qui s'emploie à conjuguer qualité, régularité et quantité de gros bovins destinés aux artisans bouchers de l'ensemble de la France.

De la Picardie au Languedoc-Roussillon en passant par les meilleurs boucheries d'Ile-de-France, les 2 marques originales : Le Bourguet, et les MountagnolessĂ©duisent rĂ©gulièrement et depuis des annĂ©es les professionnels dĂ©taillants ainsi que leurs consommateurs amateurs de viande de boeuf tendre, rouge, persillĂ©e et de saveur dĂ©licate.